La newsletter ou bulletin d’information est un outil de communication et de content marketing très utile pour bâtir un réseau de clients, gagner leur confiance, partager avec eux les nouveautés de votre entreprise, présenter vos produits et les pousser à l’action. Transeo vous livre 7 conseils qui vous aideront à rédiger une newsletter pertinente et attractive.

Choisissez un objet percutant

En découvrant votre message, vos lecteurs doivent avoir envie de l’ouvrir immédiatement. L’objet de votre newsletter est comme la vitrine d’un magasin. Il doit être séduisant et inviter vos clients à entrer pour en savoir plus. Le titre doit être accrocheur. L’objectif de cette première étape est d’obtenir un taux d’ouverture élevé, de faire en sorte que vos clients franchissent la porte. Ne soyez pas trop mystérieux. Allez droit au but. L’objet doit transmettre l’essentiel de votre message. Surtout, ne faites pas de fausses promesses. Si l’objet de votre newsletter est « 50 % de réduction sur tous nos produits », ne trahissez pas vos lecteurs en citant une liste de conditions qu’ils ne peuvent pas remplir. Vos abonnés ne sont pas dupes. S’ils se sentent trompés, leur premier clic sera probablement le dernier.

Ayez des propos mesurés

Beaucoup d’arnaques commencent par une accroche qui contient les mots « gratuit » ou « offre exceptionnelle ». Ces termes sont à prendre avec des pincettes, car ils peuvent vous discréditer. Vous avez effectivement peut-être une offre exceptionnelle ou un service gratuit à proposer à vos abonnés, mais il serait dommage qu’ils assimilent d’emblée votre newsletter à une tentative d’arnaque. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à se méfier des messages promotionnels. Les filtres anti-spam détectent ce type de vocabulaire. Ils peuvent automatiquement envoyer votre message dans le dossier des messages indésirables.

Soyez clair et concis

Une newsletter est un exercice de concision. Vous devez être précis et véhiculer votre message en peu de mots. Structurez bien votre texte en introduisant un titre et des sous-titres. Si votre newsletter est bien pensée, elle résumera l’essentiel de votre message en moins de 100 mots. Vous souhaitez que vos clients connaissent tous les avantages et les caractéristiques de vos produits ? Insérez des liens qui renvoient vers vos fiches produits et laissez-les cliquer sur ceux qui les intéressent.

Citez un chiffre-clé

Idéalement, votre newsletter doit contenir un chiffre-clé placé au début de votre message. Si vous souhaitez présenter à vos clients un nouveau casque de protection, mentionnez par exemple le nombre d’accidents de travail pour leur faire comprendre que leur sécurité est en jeu. L’introduction d’un chiffe-clé mis en valeur (gras, couleur, changement de taille ou de police) peut être le coup de pouce nécessaire pour convaincre vos clients de lire la totalité de votre message ou de cliquer sur un call-to-action.

Privilégiez les phrases courtes

Votre langage doit être adapté à votre public. Utilisez des mots simples et des phrases courtes pour faciliter la lecture et la compréhension. Vos lecteurs sont comme vous. Ils ont plusieurs chats à fouetter et peu de temps pour lire votre newsletter. Aidez-les à cerner votre message rapidement. Les listes à puces sont bienvenues pour atteindre cet objectif.

Travaillez la mise en forme

Oui, l’esthétique a son mot à dire dans la rédaction d’une newsletter. Soignez le design de votre texte. Ajoutez quelques couleurs et des visuels pour l’embellir. Un bon visuel est une arme redoutable pour illustrer un argument en une seconde. Faites en sorte que le vôtre aille droit au cœur de vos abonnés. Vous pouvez par exemple insérer un graphique illustrant l’augmentation du nombre d’accidents sur les chantiers, ou une photo montrant un chef de chantier avec votre casque de protection sur le toit d’un immeuble. Pourquoi pas sous une grue pour souligner les dangers qui le menacent.

Visez le call-to-action

A quoi sert votre newsletter ? A inciter vos abonnés à passer à l’action. Tendez-leur la main et priez-les de la saisir. Invitez-les à découvrir vos produits, à télécharger votre logiciel pour un essai gratuit ou à vous contacter.

Vos abonnés viennent de cliquer ? Découvrez comment rédiger la fiche produit vers laquelle vous les redirigez.

»