Dans la famille « Techniques de marketing sur le web », nous demandons aujourd’hui le storytelling. Si vous ne maîtrisez pas bien la langue de Shakespeare, cela signifie littéralement « narration d’histoire ». En résumé, le storytelling consiste à raconter une histoire pour mieux se vendre et améliorer son image. Pas n’importe quelle histoire ni n’importe comment, évidemment. Transeo vous explique comment atteindre le centre de la cible et réussir votre storytelling.

Le storytelling, une arme de communication au fort potentiel

Le webmarketing a plusieurs cordes à son arc. Le storytelling est l’une d’entre elles. Après tout, l’enfant qui sommeille en nous aime qu’on lui raconte de belles histoires. Sur le web, les histoires bien racontées constituent un outil de communication efficace. Elles peuvent renforcer la notoriété de votre entreprise, inciter vos prospects à se convertir en clients et à acheter vos produits. Cependant, le storytelling est une arme à double tranchant. Si votre histoire n’atteint pas l’objectif fixé, elle peut avoir un impact négatif sur votre marque. Prenez donc le temps de bien la concevoir pour réussir votre coup marketing.

Intégrez le storytelling dans votre brand content

Le storytelling est une branche du brand content. Le brand content, qui peut être traduit comme « contenu de la marque », désigne la création et l’édition de contenus d’une marque sur différents supports dont le web. Ces contenus peuvent adopter plusieurs formes : articles, fiches techniques, interviews écrits ou vidéos… Une fois créés et publiés sur Internet, ils sont relayés sur les réseaux sociaux pour toucher plus de consommateurs. Le storytelling est l’une des nombreuses techniques employées dans le brand content. Son impact est en général plus fort que celui des campagnes ou slogans publicitaires devenus obsolètes sur le web, surtout lorsque l’histoire est racontée à travers une vidéo.

Identifiez bien votre public cible

Les ingrédients d’un bon storytelling se cachent dans les fondamentaux du webmarketing. A qui s’adresse votre message ? La réponse à cette question vous permettra d’identifier votre auditoire. Vous vendez des poussettes ? Les jeunes mamans sont votre public cible. Vous devrez adopter un ton empathique et un langage familier tout en restant professionnel. Votre histoire devra véhiculer un message de sécurité. Vous savez que leur enfant est ce qu’elles ont de plus cher au monde, que le rôle de maman est fabuleux mais parfois difficile. Naturellement, vous souhaitez les aider en leur proposant des poussettes robustes, légères, pratiques, confortables, polyvalentes, faciles à plier et à déplier. Vous y êtes ? L’humour et la parodie sont très en vogue dans les vidéos de storytelling, mais le thème abordé doit s’y prêter. Dans le cas des poussettes, ce n’est pas vraiment une bonne idée : on ne badine pas avec la sécurité de bébé.

Jouez sur les émotions

Pour être réussie, votre histoire doit jouer sur les émotions et toucher votre public cible. Idéalement, elle est une immersion totale, un aller simple pour une expérience inoubliable avec vos produits ou vos services. Si votre agence de voyages vend des destinations exotiques comme les Caraïbes et souhaite attirer les couples, votre vidéo peut suivre les pas de jeunes mariés pendant leur lune de miel. Ou ceux d’un homme nerveux qui fait sa demande en mariage dans votre établissement si vous gérez un restaurant.

Provoquez un effet viral

Une histoire réussie doit avoir un effet viral sur les réseaux sociaux. Elle doit être appréciée et partagée par votre auditoire pour voir vos ventes se multiplier. Les mamans sont émues à la vue d’un ange qui dort paisiblement dans votre poussette ? Félicitations, il est fort probable qu’elles partagent votre vidéo avec les autres mamans de l’école.

Préférez les vidéos aux autres supports

Une vidéo bien faite se regarde rapidement et sans effort. Elle véhicule plusieurs messages forts en quelques secondes ou quelques minutes, transmet des émotions qui vont droit au cœur du public cible. Elle se partage facilement sur les réseaux sociaux et peut enregistrer des milliers de vues en un temps record. Guillaume Gibault, fondateur de la startup française Le Slip Français, a rapidement vu le potentiel du storytelling. Dans une interview accordée à Frenchweb, il affirme que le storytelling est de nos jours incontournable. « Avec les réseaux sociaux, si on n’a pas une histoire à raconter, on n’existe pas ! » souligne-t-il.

Vous avez cerné les contours du storytelling ? Poursuivez votre immersion dans la langue de Shakespeare et découvrez nos conseils pour rédiger un texte en anglais.

«

»