Du nourrisson qui n’a pour arme que les pleurs au style vestimentaire en passant par le langage et la gestuelle, nous cherchons tous à perfectionner notre art de la persuasion. La toile n’échappe pas à cette règle. Les blogueurs, les entreprises et autres acteurs qui utilisent Internet pour communiquer veulent être lus par un grand nombre de personnes. Les plus exigeants vont au-delà du trafic : ils souhaitent rédiger du contenu de qualité, du contenu persuasif. Cette quête d’attention a d’ailleurs un nom, le content marketing. Envie de devenir plus convaincant ? Ces cinq précieux conseils vous aideront à créer des textes persuasifs pour augmenter le trafic sur votre site Internet, inciter vos clients ou vos prospects à acheter vos produits ou enrichir votre mailing list.

Jetez les phrases négatives aux oubliettes

La négation dans un contenu web génère, parfois inconsciemment, une sensation de malaise. L’utilisation de la forme négative « ne…pas » constitue un obstacle dans la lecture, une pierre jetée au milieu du chemin de la fluidité et de la persuasion. Et ceci est fort dommage, car votre public cible était sur le point de saisir la main tendue. Si vous vendez un smartphone, au moment de parler de la connectivité, évitez de dire qu’il ne supporte par la 4G. Contentez-vous de mentionner les technologies compatibles (3G, Bluetooth, etc). Transmettez votre message de façon positive. Dans le cas contraire, vous instillerez le doute dans l’esprit de vos lecteurs.

Rendez votre contenu plus dynamique avec la voix active

Mieux vaut demander pardon que l’autorisation. Mieux vaut être actif que passif. L’action capte l’attention et entraîne des réactions. C’est d’ailleurs l’un des grands objectifs du content marketing. Pour passer de la théorie à la pratique, commencez par utiliser uniquement la voix active. Pour reprendre l’exemple du smartphone, ne dites pas : « notre nouveau téléphone portable a été fabriqué en aluminium et en métal » mais plutôt « nos ingénieurs ont conçu notre nouveau téléphone portable en misant sur une fusion entre le métal et l’aluminium ». La voix active est plus persuasive que la voix passive, vous ne trouvez pas ? Elle est aussi plus simple. Or la simplicité est une vertu lorsqu’on veut rédiger du contenu persuasif.

Faites très attention aux phrases génériques

Combien de fois avez-vous lu ou entendu des expressions passe-partout telles que « produits du marché au meilleur rapport qualité / prix » ou « la qualité est au cœur de notre stratégie » ? Même si ces affirmations sont vraies, elles sont dangereuses et insuffisantes. Dangereuses car le sentiment de déjà-vu qu’elles provoquent menacent votre crédibilité. Une telle phrase peut éveiller les soupçons de votre client. Insuffisantes car vous ne pouvez pas en rester là. Si la qualité est vraiment importante pour vous, mentionnez votre charte ou les labels qualité obtenus. Venez-en aux faits car le vent emporte beaucoup de choses, notamment les phrases génériques. Si vous possédez plusieurs labels, vous pouvez même l’indiquer directement sans phrase générique en insérant à côté de votre contenu le logo du label ou un lien renvoyant vers votre charte qualité.

Employez un vocabulaire riche et varié

La qualité est l’un des piliers du content marketing. Vous devez d’abord trouver des formules pour accrocher vos lecteurs. Vous avez capté leur attention ? Vos textes persuasifs doivent ensuite être à la hauteur de leurs attentes et agréables à lire. Pensez à varier votre vocabulaire. Un vocabulaire riche et varié est la couche de vernis qui fait briller votre contenu persuasif. Revenons à notre exemple du smartphone. Votre argumentaire doit comporter plusieurs synonymes comme « téléphone portable » et « téléphone mobile ». Cette richesse de vocabulaire rendra votre texte plus agréable à lire et améliorera votre positionnement dans les moteurs de recherche (SEO). Vos cibles doivent se dire en vous lisant « il parle bien, je peux lui faire confiance ». Si cette idée traverse leur esprit, félicitations : votre contenu est persuasif.

Faites preuve d’empathie

Comme vous, vos lecteurs aiment être écoutés et compris. Transmettez-leur ce message. Pour créer de l’empathie avec vos lecteurs, ces derniers doivent sentir que vous vous mettez à leur place. Vous pouvez débuter votre texte en citant un besoin identifié : « Vous recherchez un smartphone léger, performant et abordable ? ». Vous pouvez aussi bien sûr recourir au « nous » qui vous connecte avec votre audience : « Le téléphone portable est devenu l’un de nos accessoires indispensables ».

En appliquant ces 5 règles d’or, vous ferez un grand pas vers la création de contenu persuasif.

«

»