Vous avez construit la ligne éditoriale de votre blog professionnel et vous connaissez les règles d’or à suivre pour écrire un article pertinent qui optimisera le référencement SEO de votre contenu. Vous savez parler de votre entreprise, mais savez-vous dresser votre portrait ? Les clients et les prospects qui recherchent un complément d’information sur vous souhaiteront lire votre biographie professionnelle. Vous pourrez la publier dans la rubrique « A propos » de votre site, les communiqués de presse et les réseaux sociaux comme LinkedIn. Envie de convertir un simple contenu informatif en opération séduction ? Posez-vous ces 6 questions avant de commencer la rédaction de votre biographie professionnelle.

Quelles informations inclure dans ma biographie professionnelle ?

Une biographie professionnelle contient essentiellement votre trajectoire professionnelle. Cela dit, vous pouvez vous servir de cet outil pour transmettre vos valeurs, votre sens de la responsabilité, votre engagement et votre personnalité. Vos lecteurs doivent penser en lisant votre biographie professionnelle que vous possédez l’expérience, les compétences et l’ambition nécessaires pour satisfaire les clients les plus exigeants. Vous êtes un pro, votre parcours révèle votre professionnalisme et votre autorité permet à vos bateaux d’arriver à bon port. Si vous parvenez à dégager toutes ces idées, pari réussi.

Combien de mots pour ma biographie ?

Il n’y a pas vraiment de règle concernant la taille des biographies professionnelles. Dans les communiqués de presse, elles tiennent généralement dans un paragraphe. Les réseaux sociaux imposent un certain nombre de caractères. Sur votre site Internet, vous êtes libre de choisir la taille de votre texte.

Les biographies professionnelles courtes retiennent plus facilement l’attention des lecteurs. Leur taille moyenne tourne autour de 200 mots et elles vous permettent d’aller droit au but. Divisez le texte en plusieurs petits paragraphes. Insérez des liens pertinents qui renvoient par exemple vers des articles de presse.

Si vous optez pour le format long (700 mots maximum), aérez bien votre texte et soignez la structure. Ajoutez des sous-titres, des listes à puces, éventuellement des photos et des vidéos.

Comment réunir les informations ?

La collecte des informations est primordiale pour obtenir une biographie professionnelle pertinente. Votre poste actuel doit clairement apparaître, ainsi que les autres postes que vous avez occupés dans d’autres entreprises. Si vous avez un CV bien rempli, développez uniquement les postes les plus prestigieux et mentionnez vos plus grands succès. Faites une liste à puces regroupant toutes ces informations avant de rédiger votre biographie professionnelle.

Veillez à insérer dans votre biographie professionnelle tout ce qui augmentera votre notoriété : prix gagnés, objectifs atteints, résultats obtenus, croissance des entreprises que vous avez dirigées, apparitions publiques…

Comment structurer mon texte ?

Après la pertinence, la cohérence. Dans une biographie, les informations du background professionnel sont presque toujours citées par ordre chronologique. Commencez par indiquer votre diplôme (« Diplômé de l’Institut d’Administration des Entreprises, XXX »), avant de passer en revue vos différentes expériences. Vos lecteurs doivent comprendre que votre poste actuel est le résultat d’une évolution et d’une accumulation de succès.

Mon texte est-il concis ?

Que votre biographie professionnelle soit courte ou longue, elle doit être concise. Si vous avez la possibilité de dire la même chose avec moins de mots, faites-le. Interdisez-vous les phrases de plus de 25 mots et les paragraphes de plus de 3 phrases. La concision est une vertu qui pousse les internautes à poursuivre leur lecture. Tenez-en compte pendant la rédaction, surtout si vous insérez des liens à la fin du texte.

Dois-je parler de ma personnalité ?

Bien sûr ! Et même de votre vie privée avec modération. Vos clients seront rassurés d’apprendre que vous êtes à la fois un entrepreneur qui aime relever de nouveaux défis, et un bon père de famille. Votre personnalité doit aussi apparaître dans votre style d’écriture. Si vous dirigez un cabinet d’avocats, la sobriété et le ton formel s’imposent. Si vous êtes à la tête d’une agence de publicité, la créativité et la combinaison de différents contenus (photos, vidéos) sont attendues.

Cet article vous a plu ? Découvrez les conseils de Transeo pour rédiger un texte commercial.

«

»